skip to Main Content
Même Pas Peur Du Storytelling

Même pas peur du storytelling

Petites entreprises, prenez le potentiel du net qui vous appartient : le droit de parler pour raconter, de dire pour inviter à partager.

Entrepreneur indépendant, créateur d’une start-up, fondateur ou repreneur d’une PME ou TPE, pour vous le storytelling est stratégique, alors que pour les grandes entreprises, ce n’est que la cerise sur le gâteau de la communication et de la présence sur les réseaux sociaux.

C’est d’autant plus stratégique que vous avez moins de moyens pour communiquer. Alors le moment est venu de porter un regard plus apaisé sur la communication et une empreinte plus relationnelle sur vos objectifs

De l’appréhension mais aussi de l’envie

  • rédiger : mais quelle rédaction pour des contributions et des articles qui attirent et touchent, pourtant avec si peu de temps pour captiver l’intérêt du public ?
  • vous démarquer : encore et toujours
  • être authentique sans paraître « ringard » : la question ne se pose plus désormais
  • nouer une relation pour ne plus avoir seulement des clients mais davantage un public qui redécouvre l’attachement

Du potentiel qui n’appartient qu’à vous : vous

  • pour avoir une vraie présence qui inspire l’impatience des rendez-vous que l’on attend sur les réseaux sociaux
  • parce-que le storytelling c’est bien plus qu’une histoire, car c’est tout ce que vous avez mis d’humain dans VOTRE histoire, au-delà de votre business.

Authenticité vs stratégie ?

La question ne se pose plus, parce qu’aujourd’hui l’authenticité est un engagement que tous les entrepreneurs doivent accepter et assumer pour remettre les choses à leur juste place. S’il y a une stratégie, ce n’est certes pas pour trouver des mots qui vont plaire et faire joli.

La stratégie définit les moyens que l’entreprise va enfin pouvoir mettre en œuvre pour que son public

  • dispose du droit à l’expression de ses réactions et de ses envies
  • se sente invité à rejoindre une aventure qui ne peut que le rassurer et le conforter dans ses propres valeurs

Histoire, entreprise … 2 mots qui vont si bien ensemble

Sérieux, business… Je sais que c’est une question qui bloque votre spontanéité.

Je sais aussi que naturellement et spontanément vous aimez parler de tout et de rien, avec des clients que vous croisez dans la rue ou en prenant votre café le matin.

Aussi, avant de décider que la communication de votre entreprise doit changer vos envies et vos habitudes relationnelles, pensez à ces clients que vous connaissez déjà

  • ces mots que vous échangez, même autour de votre métier mais chez le boulanger ou le marchand de journaux
  • ce plaisir à répondre à des interlocuteurs curieux et intéressés de partager des événements et des commentaires au sujet de leurs envies et des besoins auxquels votre entreprise sait répondre

Ces échanges nuisent-ils à votre image de chef d’entreprise ?

Non, pas du  tout, et même au contraire. Alors vous pouvez faire de même sur les réseaux sociaux, à partir d’une histoire qui évidemment reste la même, mais avec des mots différents pour être mieux entendus et compris. C’est la stratégie. Entendez,  ce n’est qu’une stratégie. Ce n’est surtout pas la remise en question de votre sincérité.

 La stratégie de storytelling concrètement

Voici un mot clé, ou plutôt deux :

  • attention
  • réactivité

parce qu’une histoire vit, et qu’une relation demande à être nourrie. En fait ce sont vos lecteurs qui en décident par leurs retours et leurs demandes. Alors i faut un scénario pour commencer, mais ce qui suit, c’est aussi du « live » et de l’inattendu. En résumé, la stratégie fixe

  • les objectifs de personnalisation
  • des pistes narratives, elles-mêmes déterminées par rapport aux différents publics et aux différents réseaux sociaux.
  • certains moyens d’écoute et d’analyse

à terme le storytelling fonctionne comme la vraie vie : il y a le sujet de conversation et puis des digressions, des questions annexes auxquelles on répond, des remarques que l’on prend en considération…

Personnalisation = prise en compte de différents points de vue

Vous connaissez déjà mon « crédo », mon intime conviction :

  • toujours du naturel et de la spontanéité
  • davantage de liberté pour sortir du cadre des procédures de communication trop normées
  • de la souplesse et de l’originalité pour sortir des cadres carrés

Même pour la communication d’une entreprise, et d’autant plus dans l’univers des indépendants, des start-ups et des TPE/PME.

Le storytelling c’est passionnant pour vos contacts, prospects et clients , pourquoi ? parce qu’ils découvrent ainsi une entreprise par d’autres biais qu’un produit ou une prestation

  • un pourquoi, et du sens à l’origine de l’histoire
  • vos valeurs
  • des expériences
  • sans doute des obstacles et des échecs
  • et bien sûr des réussites et d’autres histoires impactées heureusement

S’il y a histoire, il y a héros, et qui résiste à la possibilité de s’y retrouver…

Vos neurones ne résistent plus à la créativité ambiante ?

Fabuleux. Vite, il faut commencer et ne plus résister. Posez-vous une seule question : quelle est l’histoire que j’ai envie de raconter ? Seul ou avec vos collaborateurs, laissez-vous aller au plaisir de faire le point, un peu du chemin à l’envers pour vous remémorer ce qui vous a fait vibrer et que vous aurez plaisir à partager. Donc il y a aussi la question : à qui j’ai envie ou besoin de raconter tels ou tels évènements de cette histoire qui expliquent mon métier et ma vie ?

Voilà, c’est parti. Préparez-vous aux surprises, et pensez-y tous les jours avec le sourire car vous n’êtes pas à l’abri de découvrir comment des personnes qui vous ne connaissent pas encore vraiment, s’intéressent à vous, vous suivent, puis… vous aiment.

Tout est question d’émotion. C’est un problème ?

C’est de l’émotion comme dans n’importe quelle relation. Il n’y a pas à la craindre ou à en rougir. C’est comme ça et c’est très bien comme ça. C’est rassurant comme ça. C’est humain comme ça.

Ce qu’il faut retenir

  • l’histoire que vous écrivez est réellement très riche
  • une entreprise comme la vôtre est vraiment trop discrète et mérité d’être mieux connue
  • vos clients et futurs clients vont adorer que vous leur parliez comme à des gens, sans penser à leur argent

Mais…

Oui, il y a un mais.

Tout cela se fait petit à petit très naturellement, mais il vaut mieux ne pas commencer seul et se faire accompagner. Tout s’apprend : la stratégie, la rédaction… tout s’apprend mais pas seul.

  • formez-vous attentivement au storytelling, et pas seulement pour le référencement
  • et surtout, prenez du plaisir à regarder votre entreprise comme une merveilleuse histoire, qui ne commence pas forcément par « il était une fois… »

Si vous commenciez par me raconter votre histoire, à moi

Je vous écoute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher